Cette espace réunira quelques acteurs régionaux dont les recherches sont liées à l’exploration spatiale afin de montrer la richesse des métiers qui associés à cette longue quête de connaisance et de montrer aussi que dans cette passionnante aventure chaque métier a une grande importance dans la chaine de fabrication des outils d’observation de l’Univers.

Toute la journée

  • Pour les plus jeunes, animation autour de l’exposition « Mission Espace »

A l’instar des « livres dont vous êtes le héros », le déroulement de ce voyage interstellaire dépend des choix de son personnage principal : le visiteur.

Au bas de chaque panneau, trois options lui sont offertes et en fonction de ses choix le visiteur fait un parcours spécifique ; s’il fait d’autres choix, il redécouvre l’exposition, d’une autre manière. Cette exposition ludique est une occasion de faire découvrir aux participants les principaux objets célestes qui composent notre univers.

Le synopsis : Nous sommes en 2050 : le changement climatique et ses ravages pourraient rendre notre Terre invivable. Après de longues recherches sur les lointaines planètes en orbite autour d’étoiles autres que le Soleil, les scientifiques ont déjà identifié quatre nouvelles « terres » susceptibles d’accueillir la vie. Les gouvernements veulent trouver un nouveau lieu de vie pour l’Humanité et chargent la « Mission Espace » de les explorer. À son bord, il y a tout d’abord le jeune visiteur, l’un des meilleurs pilotes de l’Agence Spatiale Européenne ; à ses côtés, Verra, astrophysicienne, et Viktor-S-OB1, son robot assistant.

  • Espace animations
Animation autour du jeu de société « Exoplanètes : le jeu » de Pauline Zarrouk, Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’Univers (Irfu), CEA-Saclay – https://www.ladiagonale-paris-saclay.fr/nos-actions/exoplanetes-le-jeu-2/
  • Stands (ateliers, manip… autour de l’astronomie et des vols habités).

Les stands seront tenus par des équipes scientifiques des laboratoires et des entreprises de la région impliqués dans la recherche d’exoplanètes, dans l’étude du comportement du corps en apesanteur, sur les questions d’équipements pour les voyages dans l’espace…

Les grands rendez-vous de la journée

  • 14 h – Représentation par la compagnie « Les sens des mots » du Binôme « Vers où nos corps célestes », de Julie Ménard suite à sa rencontre avec l’astrophysicienne Magali Deleuil.

Binôme est le fruit d’une collaboration entre des auteurs de théâtre, des artistes et des scientifiques. Selon un protocole précis et minuté, chaque binôme — un scientifique et un auteur — donne naissance à un texte mis en lecture par un collectif de comédiens-metteurs en scène et de musiciens. Chaque lecture est précédée par un film témoignant de la rencontre entre le scientifique et l’auteur.

Au milieu de l’espace inter sidérant, les derniers terriens sont en errance à la poursuite d’une planète candidate. Mazingarbe, survivant, a un fixe pour Hagar. Elle est du clan des sabreurs, il traine avec les planants. Par crainte de l’accoster, il envoie son binôme, Eflam lui taper la blablance…

Résumé du Binôme « Vers où nos corps célestes »
  • 16 h — Conférence — débat (ou table ronde) : Exploration de l’Univers : « peut-on / faut-il » imaginer une vie ailleurs pour l’humanité ?

Intervenants pressentis : Magali Deleuil, Astrophysicienne au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (OSU Pythéas – AMU/CNRS/CNES) / Thierry Tatoni, Ecologue-Biologiste à l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (OSU Pythéas – AMU/CNRS/UAPV/IRD), Arnaud Saint-Martin, Sociologue au Centre de Sociologie Européenne/ Centre européen de sociologie et de science politique (CNRS, EHESS) – Animatrice Sophie Becherelle — journaliste Radio France.

  • 18 h 30 — Table ronde – Alimentation, santé et voyages dans l’espace

Intervenants pressentis : Thierry Marx, un astronaute, un médecin spécialiste de la nutrition des astronautes…

  • 20 h 30 — Ouverture du dîner « à bord de l’ISS »

Pour cet événement, nous avons pris contact avec un chef marseillais qui pourrait être le partenaire privilégié de cet événement. Il n’a toutefois pas encore donné son accord, mais son intérêt pour le projet nous laisse bon espoir. Il est en effet important, pour mener à bien ce volet du projet, de pouvoir travailler avec un professionnel de la restauration.

Proposition 1

Le principe de ce dîner est de proposer aux participants des plats semblables (tout du moins en texture) à ce que les astronautes consomment à bord de la station spatiale internationale. Ces plats seront toutefois réalisés spécifiquement par des restaurateurs de la région qui seront ainsi invités à réinventer une de leur spécialité pour qu’elle soit consommable dans l’espace.

La carte sera donc composée des plats conçus par les chefs participants à ce challenge.

Chaque chef devra composer un menu « entrée, plat et dessert ». Les participants seront invités à noter les plats qu’ils commanderont.

Les notes globales seront croisées avec les notes du jury officiel.

A la fin du diner, le nom du menu ayant remporté le plus de suffrages sera annoncé.

Le chef vainqueur du challenge recevra une bourse de 5000 euros pour perfectionner sa recette.

Nous attendons encore des retours des agences spatiales pour voir dans quelles mesures un plat ainsi choisi aurait effectivement des chances de pouvoir être au menu d’un astronaute.

Proposition 2

Dans l’hypothèse où la première proposition ne serait pas « viable », le principe du diner pourrait toutefois être maintenu, mais pourrait dans ce cas avoir une approche différente bien que tout aussi festive. Dans ce cas, le repas pourrait simplement être composé de plats inspirés par l’univers de l’espace (noms, formes, couleurs, présentations…).

  • Un Kit « collèges »

Le kit reprendra une partie des éléments déjà présentés ci-dessus et aura pour objectif de renforcer la sensibilisation des élèves à nos univers scientifiques. Au-delà des outils, des chercheurs et/ou des ingénieurs pourront aussi intervenir pour accompagner des projets pédagogiques liés à l’exploration spatiale.

Le Kit est d’ores et déjà composé des éléments suivants (mais reste encore à étoffer):

  • L’exposition mission espace
  • L’exposition « manger dans l’espace »
  • Les vidéos « Le saviez-vous ? TV » saison « Planétologie »

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *